Stephan Blondel, pointé du doigt par un signalement accablant

Encore une fois dans l’actualité de la note de frais, émerge une nouvelle affaire de suspicions de fraude.

Un rapport a été commandé par la région Sud-Paca, cible le directeur de l’INHA (Initiative Nord Hautes-Alpes), Stephan Blondel aurait eu une très mauvaise gestion de l’antenne de l’association dont il a la charge.

L’INHA, vient en aide aux personnes en reconversion ou aux créateurs d’entreprise en leur proposant des prêts à taux zéero.

Le signalement à l’origine de ce rapport pointe du doigt d’importantes notes de frais injustifiées, des documents falsifiés ainsi que des prêts accordés de façon douteuse.

Pour l’instant, les conclusions du dit rapport restent toujours en attente, si celui-ci révèle des irrégularités avérées, une enquête pourrait être ouverte pour malversations.